?
Connexion/Créer un compte 


S'identifier   Anglais 
 
 
www.cartophilie.be est sponsorisé par

Bienvenue sur www.cartophilie.be

Pages publiques sur les cartes postales


Nederlandse versieHistorique de la CPA




Historique de la CPA

Définition

Une carte postale est un document généralement en papier semi-rigide avec un motif (imprimé ou dessiné) destiné à un usage postal pour une correspondance brève à découvert. Vous trouverez une information très détaillée sur ces sites français (dont la chronologie n'est pas tout à fait identique à la chronologie belge) :
  • Histoire de la CPA (site sur Villeneuve)
  • http://cartepostale.dostweb.com/
  • Musée de la CPA
  • sur maurienne-genealogie.org.
    La différence avec le document postal simple est le motif qui s'y trouve mais il y a parfois conflit d'intérêt entre le philatéliste et la cartophile.

    Les grandes périodes de la carte postale

    Avant la première carte postale officielle

  • Les cartes porcelaines ont été fabriquée de 1845 à 1875. La production a été interrompue du à la toxicité des produits utilisés. Ce sont des sortes de cartes de visite que l'on trouve dans tous les formats, du minuscule au format A4. Ces cartes n'étaient pas destinées à la circulation postale donc on ne peut pas les considérer comme des cartes postales mais je les cite ici car on les trouve en bourse cartophilique et ce sont très souvent de superbes documents historiques.
  • Les veritables premières cartes postales non officielles sont des lettres à entête rarissimes. On trouvera une reproduction de 1861 dans le catalogue Rostenne de 1980-1982 (J-B Moens Place de la Madeleine de 1861 )

    La première carte postale officielle

    Toutes les sources consultées s'accordent à dire que ce serait le 1er octobre 1869 que l'Autriche-Hongrie publie un "Gruss aus Wien". Le directeur de la poste Autrichienne Emmanuel Hermann en fut l'inventeur.

    Les précurseurs 1869-1889

    Le motif est petit et généralement dessiné (lithographie) et ne prend pas toute la place du document (pas plus de 50%).

    L'Union Postale Universelle uniformise au plan international le format 9x14 cm en 1878.

    Les pionnières : Début de la carte illustrée 1890-1899

    Certaines photos sont déjà imprimées à partir de 1890, mais on accorde généralement la paternité de mettre à portée de tous la carte photographique imrimée à Dominique Piazza qui a photographié Marseille (sa ville natale).

    On trouve pendant cette période de très belles lithographies polychromes (Les fameux Gruss aus en font partie) comme les vues (relativement courantes) des grandes villes et des expositions belges.

    En Belgique, on rencontre relativement facilement des cartes postales photographiques à partir de 1894. Les cartes antérieures sont nettement plus rares et ne concernent que les grandes villes (Bruxelles, Anvers...).

    Nous sommes avant 1900 dans la pleine époque des cartes postales illustrées dites "Gruss Aus".

    En 1897, les cartes de l'exposition de Bruxelles de type Gruss Aus sont très courantes (et très belles). Ce sont des cartes polychromes lithographiées mais, à ma connaissance, il n'existe pas de cartes vues de l'exposition de Bruxelles 1897(comme celles d'Anvers de 1894).

    A partir de 1898, on trouve facilement des cartes vues photographiques pionnières.

    Durant cette période, on trouvera aussi les fameuses cartes vues dites à la lune (photographie bleutée avec une lune) ainsi que les cartes nuages, petit cliché sur la carte dont le contour fait penser à un nuage. Le cliché ne prend donc pas toute la place du carton.
    Ces cartes reprennent les sites remarquables des grandes villes. Elles sont intéressantes plus pour leur aspect historique que pour la vue elle même. On les acquiert en général à petit prix comparé aux cartes de l'âge d'or.

    La carte ancienne : Entre 1900 et 1905 (L'âge d'or ) CPA

    La reproduction de photos s'est généralisée. Les clichés prennent généralement toute la place du recto de la carte sauf une petite bande blanche en dessous de la photo afin de pouvoir y écrire quelques mots.

    La qualité des clichés est excellente et les clichés sont superbes car la plupart des CPA sont très animées (attelages,voitures, charrettes, piétons). Les cartes en couleurs sont soit des lithographies soit des cartes colorisées à la main.

    C'est également l'époque art-nouveau dont les cartes illustrées sont fort recherchées. La carte postale était fort collectionnée à l'époque, il n'est pas rare de trouver des cartes postales envoyées pour échange (en lisant indiscrètement la correspondance) et certaines sont très courantes.

    Le recto des cartes ne possède pas de partie correspondance et n'est destiné qu'à y placer l'adresse. A partir de 1904-1906 (date différentes suivant les pays),le recto sera divisé afin d'y laisser l'adresse et la partie correspondance. En Belgique, beaucoup de cartes sont non divisées encore quelques années mais toujours antérieures à 1910. Je possède une carte avec un cliché de 1910 (exposition de Bruxelles) dont le verso est étonnamment encore non divisé.

    La carte ancienne (fin de L'âge d'or) : de 1906 à la première guerre mondiale CPA

    . Les clichés prennent tout le verso de la carte (recto/verso voir le dictionnaire). Les cartes sont de moins en moins animées, car les grands éditeurs comme Nels estimaient que les personnages gâchaient le cliché. Les petits éditeurs avec leurs clichés "non professionnels" nous donnent encore beaucoup de plaisir.

    C'est le début de l'impression en couleurs (non lithographiques) des cartes colorisées(mais bien sûr la photo couleur n'existait pas encore) qui donnent souvent des résultats criards et peu esthétiques.

    Les cartes semi-modernes : 1920-1970 CPSM

    La carte est généralement sépia puis glacée et le format est toujours celui des cartes anciennes. Ces cartes sont généralement pas ou peu animées. C'était le début des congés payés, les cartes reprennent les grands centres touristiques qui souvent n'ont pas changé. Ces cartes abondantes sont peu appréciées, sauf si elles ont un intérêt local.
    C'est l'époque art-déco 19xx à 19yy.

    Le grand format 10 x 15 se trouve dès 1935 en Belgique mais les petits formats sont majoritaires (notamment à l'exposition de Bruxelles 1935).

    Adoption officielle du format 10 x 15 se fait en 1942 en France.

    Les cartes envoyées lors de la deuxième guerre sont difficiles à trouver. Elles sont souvent dessinées à la main. A l'exposition de Bruxelles 1958, on trouve encore des petits formats mais les grands formats sont majoritaires.

    La carte moderne 1970 à nos jours (CPM)

    La carte obtient son format définitif (généralement) 10 x 15 et les petits formats sont exceptionnels. Ces derniers sont reservés aux petits tirages locaux. Les grands formats sont généralement en couleurs et glacées. Il existe encore des cartes en noir et blanc, généralement pour les petits tirages des petits patelins ou pour des raisons artistiques.

    Note sur l'art nouveau

    La naissance de l'art nouveau se situe fin du XIXème siècle. Son plus illustre représentant est Audrey Beardsley (1872-1898) mais le plus recherché reste Alfons Mucha.

    C'est un art très délicat et fin avec beaucoup d'éléments naturels (fleurs, oiseaux). En 1893 la revue "le Studio" parlait déjà du "Modern Style" (Angleterre). On parlera du "Jugenstil" en Allemagne, du "Sezessionstil" en Autriche , du "Stile Liberty" ou "Stile Nuovo" en Italie, du "Modernista", "Arte Joven" ou "Style Gaudy" en Espagne et du "style styffany" en Amérique.

    Copyright © par www.cartophilie.be Tout droit réservé

    Date et heure de création: 2004-11-09 (3106 lectures)

    [ Retour ]

  • www.cartophilie.be est sponsorisé par
    Merci à Francisco B.urzi qui m'a inspiré pour la création technique de ce site. Le code a été réécrit à 90%.
    Grand merci à Claude De Saeger pour son support technique également
    Page Generation: 0.26 secondes