?
Connexion/Créer un compte 


S'identifier   Anglais 
 
 
www.cartophilie.be est sponsorisé par

Bienvenue sur www.cartophilie.be

Pages publiques sur les cartes postales


Nederlandse versieBiographie d'Albert Sugg, éditeur
Article de Mme Van Caneghem et F Van Bost




Abertus-Joannes SUGG naquit à Gand le 4 Mars 1869. Son père, Jean-Baptiste Hubert, né à Deutz (Prusse) le 24 Janvier 1837, était fabricant de produits réfractaires et habitait 123 Coupure à Gand. Ce numéro devient le 139 d'après le recensement populaire de 1891-1900. Jean-Baptiste avait épousé Emma Machenbach, née à Solingen (Allemagne), le 6 Juin 1833.

Le 10 octobre 1889, Abertus-Joannes SUGG obtient la nationalité belge, suivant l'article 9 de la loi du 16 juillet 1889. La mère de Sugg décède le 13 juin 1896. Quelque mois plus tard, le 22 septembre, Albert Sugg (nous l'appelleons ainsi dans la suite de l'article), épouse, à Dorp Solingen (Allemagne), Marthe Schwarte, née dans ce village le 5 décembre 1868. Le jeune couple se fixe à Gand au n 17 de la Laurentplein, le 13 décembre.

Albert Sugg y exerce le métier de négociant en cartes posales et timbres poste pour collectionneurs. Il existe des cartes postales de cette place, montrant la devanture de son commerce. Deux fils sont nés à cette adresse : Jan Baptist Albrecht, le 8 septembre 1897 et Georges Augustus Ernest, le 22 octobre 1899.

En 1904 il déménage avec sa famille vers la frère Orbanlaan, n 9, où il exerce toujours le même métier. Son ménage s'agrandit par la naissance de deux filles : Margareta Anna, née le 21 septembre 1905 et Magdalena Paula Joanna, née le 11 novemre 1906.

Suivant les notes du 5ème quartier, la famille déménage, pour quelques mois, vers la Poedermagazijnstraat, numéro 24 à Gand. En consultant les "Wegwijzers der stad Gent et ceux de la province de Flandre orientale nous apprenons cequi suit : suivant les Gentse Wegwijzer" de 1896 à 1904 inclus, nous trouvons son nom sou l'appellation "négociant en timbres-poste pour collectionneurs", au numéro 17 de la Laurentplein à Gand. Lorsqu'on sait que le Gentse Wegwijzer paraît en bébut d'année et que Albert SUGG a élu domicile à cette adresse officiellement le 13 décembre 1896, on peut en conclure qu'il exploitait déjà son commerce à cette endroit avant son mariage, mais n'y habitait pas.

Dans le Gentse Wegwijzer de 1905 la rubrique "négociant en..." ayant disparu nous retrouvons son nom suivi de la mention "éditeur" dans la liste alphbétique. En 1906 paraît pour la première fois dans le "Gentse Wegwijzer" la rubrique "éditeurs de carte postales illustrées" où l'on retrouve son nom.

Le 1er juillet 1907, SUGG quitte Gand pour s'établir officiellement , avec sa famille, avenue de la Reine, "Victoria House", à Knokke. Il exploite encore une petite succursale au numéro 10 Slchthuisstraat, à Gand, mais nul ne sait pendant combien de temps. Son père jean-Baptiste Hubert SUGG décède à Gand le 7 janvier 1908 à près de 71 ans. Le 7 octobre 1913 Albert SUGG quitte Knokke pour Schaerbeek, 132 rue du Progrès. Il n'y reste pas longtemps, puisque le 24 octobre il part à l'étranger et s'établit à Zurich (Suisse) au numéro 57 de la Sihfeldstrasse.

Le 4 juin 1915 on le retrouve à Schaerbeek, 23, rue Rubens où il séjourne jusqu'au 6 avril 1917, date à laquelle il s'établit rue de la Bigorne numéro 8 à Saint-Josse-Ten-Noode, qu'il quitte le 7 janvier 1921. Pendant toute cette période il exerce le métier de représentant de commerce.

On peut supposer que le ménage ne fut pas des plus heureux. En effet, si on examine le parcours de son épouse Martha Schwarte, nous apprenons qu'elle a été rayée des registres de la population de Knokke le 1er juillet 1909. On la retrouve au 59 de la rue Rempart des moines à Bruxelles où elle demeure jusqu'au 27 octobre 1911. Le 14 avril 1919 elle revient s'étalir à Bruxelles, 52 rue Saint-Quentin avec ses trois enfants Jean,Georges et Margareta(note : quid de Magdalena??).

D'après une note dans le registre officiel de la population, elle venait de la rue Frans Binjé, à Schaerbeek. Il est probable que le ménage fit des tentatives pour raccomoder un mariage branlant, car il ressort de la note officielle qu'Albert SUGG demeurait également à cette adresse. Venait-il de Saint-Josse-Ten-Node?

Matha Schwarte est décédée à Bruxelles le 9 Janvier 1951. Le service de la population de la Ville de Bruxelles confirme qu'Albert SUGG est mort à Stuttgart (Allemagne) le 7 novembre 1936.

Copyright © par www.cartophilie.be Tout droit réservé

Date et heure de création: 2005-04-10 (2195 lectures)

[ Retour ]

www.cartophilie.be est sponsorisé par
Merci à Francisco B.urzi qui m'a inspiré pour la création technique de ce site. Le code a été réécrit à 90%.
Grand merci à Claude De Saeger pour son support technique également
Page Generation: 0.20 secondes